Activités du Photo Vidéo Club de Mayet


15 mai 2024

Au programme :

– Samedi 18 mai à partir de 10h30 : vernissage du 22e Salon photo Mayet, pelouse médiathèque puis salle des fêtes.

Jeanne Renard et Annie Blachère ont besoin de 2 ou 3 renforts pour préparer le vin d’honneur. 9h30 à la salle des fêtes.

– Samedi 18 mai 15h00 : rencontre avec le CCFD-Terre Solidaire « Quand la photographie sert la cause », médiathèque.

– Mercredi 22 mai, 20h30 : « Georges Méliès, l’inventeur des effets spéciaux au cinéma »‘, conférence projections, 20h30 médiathèque.

– Samedi 25 mai, 20h30 : concert Trio Calliopé, salle des fêtes.

ATTENTION :  déjà 53 places réservées sur 80 possibles.

Dimanche 26 mai  18h00-21h00 : démontage du salon salle des fêtes, une bonne douzaine de volontaires indispensable. 

Cordialement

Marc


14 mai 2024


13 mai 2024

Bonjour à tous 

En plus du Salon International de la Photo à Mayet, ce Week-end de Pentecôte c’est phot’expo à Asnière sur Vègre, ou je serai exposant parmi une vingtaine d’autres photographes.

Bonne soirée

Loïc


12 mai 2024

Sur la lancée de la fin de semaine, l’engagement n’a pas faibli. 10
s’étaient annoncés, ils et elles furent 14, amies comprises.

Les panneaux sont montés et la plupart des photos accrochée. Il nous
reste 4 jours pour finaliser dans la sérénité l’installation et la
présentation.

Bravo pour cette belle et sympathique participation.
 
Marc

11 mai 2024

Un petit goût de ce matin, un moment fort sympathique 🙂
A bientôt!
Florence

10 mai 2024

La belle participation – dix adhérents et amies – hier matin a permis d’aller au-delà du programme prévu pour cette seconde journée du chantier.

Après que la salle des fêtes a été mise en état d’accueillir notre installation, toutes les photos du concours à exposer ont été mises sous cadre, l’ensemble du matériel d’expo ( panneaux + pieds) a été remonté de la réserve et les supports de l’écran du coin vidéo ont été mis en place. Dans le courant de l’après-midi, en accord avec la Municipalité, la bâche annonce du salon a été tendue sur la place du village.

RV ce lundi à la salle des fêtes pour la mise en place des panneaux. Il nous restera à procéder à l’accrochage mardi.

Rappels : 

– Pour l’instant nous avons peu de photos à présenter sur les panneaux réservés pour le club.

– Il nous les faut jeudi au plus tard.

– Vernissage samedi à partir de 10h30 pelouse médiathèque avant de rejoindre la salle des fêtes

– 4 RV : samedi à 15h00, rencontre avec le CCFD-Terre Solidaire . Mercredi 22 mai 20h30 à la médiathèque conférence-projection sur Georges Méliès. Samedi 25, 20h00, concert à la salle des fêtes, réservation des places indispensable. 

Dimanche 26 mai, 18h00-21h00, démontage et rangement de la salle des fêtes. les volontaires peuvent se faire connaître dès maintenant.

Bon dimanche


9 mai 2024

Bonjour à toutes et à tous,

Ce petit mot pour rappeler les rendez-vous des prochains jours que nous consacrerons à l’installation du salon.

Demain vendredi à partir de 9h00 à la médiathèque : installation de l’expo CCFD-Terre Solidaire et club au lavoir. Nous comptons une dizaine d’inscrits ce qui devrait nous permettre d’en finir dans la journée.

Samedi à partir de 9h00 à la salle des fêtes pour la préparation de celle-ci et la mise sous cadres des quelques 300 photos. 7 inscrits. Nous pourrions boucler l’affaire pour la fin de matinée.

Lundi à partir de 9h00 à la salle des fêtes pour la mise en place des panneaux d’expo et achever si nécessaire la mise sous cadres. 10 inscrits

Mardi à partir de 9h30 : accrochage et étiquetage des photos, mise en place du rideau (bar), du « coin » images projetées…8 inscrits

Si des bénévoles de « dernière heure » veulent se joindre, ils seront les bienvenus.

Pour l’heure que chacune et chacun profite du soleil enfin revenu.

Cordialement

Marc

N’OUBLIEZ PAS d’apporter 2 à 3 photos pour la partie de l’expo salle des fêtes dédiée aux adhérents du club.


22 avril 2024

Bonjour,

Quelques infos et sollicitations à mi-chemin entre le WE de jugement de notre concours et le salon de Mayet.

Retour sur le déroulement du concours

Dès le 3 avril, le CA réuni au complet a eu à cœur de tirer quelques enseignement du déroulement du jugement. La première caractéristique a été la forte hausse de photographes participants : 161 auteurs contre 110 à 120 ces dernières années. Ce mouvement s’est traduit dans le nombre de photos présentées : les 1 200 auraient été dépassées si deux envois n’étaient pas arrivés après coup. Nous en avions autour de 850 depuis plusieurs années. Seul l’avenir permettra d’apprécier s’il s’agit là ou pas d’un renversement de tendance.

Le second fait à relever est le fort engagement des membres du club sans lesquels rien ne serait possible. Une équipe de 4 à 5 personnes a procédé à l’ouverture des colis et à l’enregistrement des photos en 4 mercredis après-midi. 25 adhérents, conjoints, proches et amis ont assuré le déroulement du jugement dans une belle ambiance, de l’installation à la restitution de la salle des fêtes. Un salut particulier à Nadine et Claude, Daniel, Fatiha et leur fille Iris qui ont pris sur eux avec patience et réussite de surmonter la pagaille survenues dans le rangement des photos monochromes.

Le CA n’en a pas moins acté plusieurs changements à opérer. Il a approuvé la proposition de Marc de dissocier la responsabilité de commissaire du jugement de la supervision générale de l’organisation du concours. Jean a accepté d’en prendre la charge en précisant qu’il proposera d’agir en trio avec un commissaire couleur et un commissaire monochrome. Le CA a fait sienne la proposition de Francis de ne disposer les bacs de photos dans la salle des fêtes que le samedi matin afin de s’assurer d’aucune intervention de tiers. Le CA a également fait sienne la proposition de Nadine, née de l’expérience évoquée plus haut, de ne plus faire de relevés intermédiaires des notes sur des feuilles. A l’issue de chacun des 3 tours de jugement les notes seront reportées au dos des photos et, à la fin du jugement, directement transcrites dans le fichier Excel après reclassement des photos selon les numéros d’enregistrement.

Un premier échange a eu lieu sur le recours éventuel à un logiciel permettant l’inscription directe par les auteurs eux-mêmes avec édition d’une étiquette code barre apposée par l’expéditeur au dos des photos. Une telle procédure simplifierait sans doute la phase de réception – enregistrement et éviterait le problème rencontré avec les monochromes. Dans un premier mouvement l’assentiment a semblé aller de soi. Cependant deux réserves ont été émises. L’une par Jean et Francis pour souligner que le recours à l’informatique ne garantit pas contre tout incident : la survenance de bugs lors des jugements FPF en témoigne. L’autre par Jean pour mettre en exergue un atout essentiel de notre pratique : une participation collective reposant sur la rencontre, l’échange, le lien social, autrement dit un temps fort de la vie du club. Il a été convenu de tester une proposition de logiciel tout en étant attentif aux réserves émises. Il est en outre apparu nécessaire de réécrire certaines dispositions ambiguës du règlement du concours. Il a été également convenu d’augmenter modérément les frais de participation au concours.

Le Salon

Il se tiendra à la salle des fêtes du 18 au 26 mai. Le vernissage aura lieu le samedi 18 mai en matinée. Les expositions extérieures ( Terre solidaire devant la Médiathèque et Club au lavoir de l’Arche) resteront en place jusqu’à fin juin.

Rappelons que ces deux expositions sont financées par le mécénat. L’objectif est atteint puisque le montant des dons reçus des entreprises sollicitées couvre entièrement la réalisation des 28 panneaux Dibond 100 cm x 142 cm de l’expo « Prix de la photo Terre solidaire » et des 14 panneaux Dibond 60 cm x 84 cm du club. Suite à une série de rencontres avec les responsables des établissements scolaire de la commune, le maintien de ces deux séries jusqu’à la fin juin permettra la visite de plusieurs groupes d’élèves des écoles et du collège de Mayet.

Suite aux réponses reçues l’installation se passera comme suit :

Montage de l’expo Terre solidaire : vendredi 10 mai. RV 9h00 devant la Médiathèque ( Bernard Bonnet, Francis Coulon, André Fontenel, Laurent Gergaud, Loïc Grignon, Jean-Luc Navenot, Gilles Perrin, Christelle Vaudelle, Marc Blachère). Le nombre de volontaires pourrait permettre d’engager en parallèle l’installation au lavoir.

Montage au lavoir : si nécessaire achèvement le samedi 11 mai avec tout ou partie des mêmes.

Installation Salle des fêtes : samedi 11 mai après-midi. RV 14h30 :  rangement des tables et chaises et mise des photos sous cadres.(Tout ou parie des mêmes, René Mercier))

Salle des fêtes lundi 13 mai. RV 9h00 : mise en place des structures d’expo (Yves Boivin, Bernard Bonnet, Francis Coulon, Loïc Grignon, Gérard Houillon, Gilles Perrin, Jean Veneau, Marc Blachère).  14h30 finalisation matinée, finalisation mise sous cadres, retouches panneaux (tout ou partie des mêmes + Annie Blachère, Jean-Claude Lory, Nadine Devaux)

Salle des fêtes mardi 14 mai. RV 9h30 : accrochage des photos (Annie, Bernard, Francis, Gérard, Jean-Luc, Gilles, Marc + bonnes volontés)

Salle des fêtes samedi 18 mai RV 9h00 : préparation du pot du vernissage (Jeanne Renard, Annie Blachère + volontaires).

Il reste à régler les permanences durant le salon : samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 mai 13h30-19h00; mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24 mai : 14h30-18h30; samedi 25 13h30-19h; dimanche 26 mai 13h30-18h00. On prend les inscriptions.

Merci de bien vouloir réserver votre fin de journée du dimanche 26 mai pour démontage et rangement salle des fêtes. Nous commencerons à 18h00. Si nous sommes assez nombreux comme années précédentes tout devrait être en ordre à 20h30. Par fidélité à une agréable tradition : chacune chacun amène de quoi faire un repas partagé pour clore la séquence.

Le club au salon : outre les 13 photos sur dibond qui seront accrochées au lavoir ( Annie Blachère, Christine Boivin, Bernard Bonnet, Nadine Devaux, Mathieu Feuchot, André Fontenel, Loïc Grignon, Florent Havard, Gérard Kinon, Florence Millet, Gilles Perrin, Christelle Vaudelle, Jean Veneau) nous serons également présents dans la salle des fêtes avec 30 à 36 photos. Selon le nombre de propositions prévoir 2 photos ou trois. Format maxi 30×40 cm passe-partout inclus. Impressions possibles au club.

Merci de faire connaître vos intentions le plus tôt possible.

Bien cordialement

Marc


7 avril 2024

Bonjour à TOUS

Hier nous avons choisi des images qui pourraient être imprimées sur DIBOND en vue de l’exposition au lavoir de MAYET. Il a été question aussi de résolution d’images et d’espace colorimétrique. Voici quelques infos pour aider ceux qui voudraient en connaître davantage.

1°) Une petite ou une grande Résolution :

La résolution existait aussi pour l’argentique mais dépendait beaucoup des films utilisés, de la taille des grains dans la gélatine. En Noir et Blanc le film le plus fin, le plus défini, c’était le Technical Pan de KODAK avec ses 25 ASA ; en couleur diapo la Fujichrome Velvia et se 50 ISO. Pas facile de faire de l’animalier avec des films très définis mais nécessitant beaucoup de lumière et des vitesses élevées. Donc à cette époque, il ne servait à rien de développer des optiques capables d’aller au delà des possibilités des films limités par leur fabrication.

En numérique les capteurs des appareils photo aujourd’hui contiennent de plus en plus de pixels. Leurs pixels sont parfois 10 fois plus petits (moins de 4 microns) que les grains constituants les meilleurs films argentiques. A la prise de vue, si l’on veut que chaque pixel puisse restituer un très petit détail de la scène (de la taille d’un pixel) il faut que l’objectif puisse l’isoler clairement. La technologie des objectifs a dû s’adapter à cette exigence et la course à la résolution pour plus de définition s’est développée avec de nouvelles technologies, de nouveaux verres et de nouveaux traitements. 

La résolution s’exprime en « ppp », ou nombre de pixels par pouce. Un pouce anglais vaut 25,4 mm. la résolution linéaire d’un tirage photo de 300 ppp veut dire que 300 pixels de l’image à imprimer occuperont une longueur de 25,4 mm sur le tirage, ou 118 pixels par centimètre. Avec cette résolution l’œil humain placé à 25 cm de l’épreuve discerne difficilement la séparation des pixels. C’est la donnée Chasseur d’Images pour qualifier la performance de l’association boîtier / Objectif. A partir de cette donnée physiologique, plus l’observateur va s’éloigner du tirage moins il pourra faire la différence entre des groupes de pixels. Nous pouvons donc réduire la résolution de nos impressions en fonction de la distance d’observation.

2°) Pourquoi une impression à 200 ppp

Toujours si l’on possède une excellente vue, une observation du tirage à 60 cm de distance ne nécessite qu’une résolution de 143 ppp, et à 45 cm de 191 ppp. Pour nos tirages grand format exposés avec peu de recul, un choix d’effectuer les tirages à 200 ppp ne devrait donc pas entraîner beaucoup de critiques. Puisque nous imprimerons les photos d’une largeur de 78 cm (30,7 pouces), avec cette résolution de 200 ppp, il faut qu’elles contiennent 6142 pixels sur le grand côté. Sans « gonflage » informatique un grand tirage de cette taille exige donc un capteur (format 3/2) de 6142 x 4095 pixels.

C’est pourquoi beaucoup de capteurs sont aujourd’hui dimensionnés à 24 Mega pixels (6000 x 4000). Mais pour conserver cette excellente définition d’image, il ne faut pas « tailler » dans l’image, équivalant à un recadrage, pour conserver tous les pixels de la prise de vue. Et cela bien entendu avec un objectif utilisé au top de sa définition. Aujourd’hui il faut investir dans des optiques de haut niveau pour obtenir le meilleur résultat du couple boîtier – objectif. En cas de manque de pixels pour un grand tirage il faut en recalculer entre ceux qui existent, ce que des logiciels savent faire aujourd’hui par interpolation, avec plus ou moins de réussite. Mais ce n’est plus l’image de base.

3°) Quel est l’espace colorimétrique de notre imprimante  EPSON ?

Pour ce qui est de l’espace colorimétrique (appelé aussi GAMUT), les imprimantes EPSON et CANON ont aujourd’hui, fait beaucoup de progrès. Du temps de l’argentique il y avait déjà des pertes de nuances et de valeurs progressivement en passant de la vision humaine traduite sur le film puis restituée sur le tirage papier, brillant ou mat. Il en va de même pour les couleurs que nous voulons restituer en numérique avec le maximum de fidélité. Aucun système actuel n’est capable de restituer l’intégralité de l’espace des couleurs existantes. Au plus près de cet espace réel, le plus grand espace existant en numérique  est le ProPhoto RGB, puis viennent l’Adobe RGB 1998 (celui qui est programmé sur votre boîtier photo), et le sRGB.

Sans compliquer trop le débat, je vous conseille de consulter le site suivant : www:cmp-color.fr , dans lequel on peut lire le texte suivant :

Sur le graphique 2, l’imprimante ( courbe jaune ) a un Gamut inférieur a l’espace ProPhoto, comme il y a 255 valeurs possibles entre le point O et le point E, nous n’utilisons plus la totalité des 255 valeurs possibles ( entre O et E ), d’où une possibilité de dégradés “ en escalier”. Sur le graphique 3, l’imprimante ( courbe jaune ) a un gamut supérieur a l’espace Adobe RGB 98, l’espace de travail sera ici un facteur limitant pour les couleurs situées en dehors de celui-ci ( bleus -verts saturés ).
Si on travaille en 8 bits, l’idéal serait de choisir un espace de travail très légèrement supérieur au Gamut de son imprimante.
Si on travail en 16 bits, l’espace ProPhoto peut très bien convenir car les 65536 valeurs possibles ( au lieu de 255 en 8 bits ) pour chaque composante RVB sont suffisantes pour restituer parfaitement tous vos dégradés.

Il en ressort que notre imprimante EPSON SC P-800 est capable d’imprimer l’espace Adobe RGB 1998, plus grand que le sRGB  qui n’utilise que 8 bits par couche RVB pour coder les couleurs. En utilisant l’option « colorimétrie relative » au moment de l’impression avec Photoshop, un algorithme recalcule les couleurs hors espace et les repositionne dans l’espace accepté par l’imprimante. Tout n’est que calculs. Souvent la différence, entre avant et après ce repositionnement, est imperceptible à l’œil humain.

Il faut aussi noter que les papiers Mats ont un espace de restitution (GAMUT) inférieur au papiers brillants. C’était déjà le cas en argentique.

Bonne lecture à TOUS.

JEAN

Bibliographie :

Imprimer ses photographies de Jeff SCHEWE :

Jeff Schewe détaille dans ce nouvel ouvrage les différentes étapes du flux de production d’impression, de la préparation des images à leur présentation, en passant par la conversion noir et blanc et le paramétrage des imprimantes Canon et Epson. Il guide ainsi le lecteur à travers les fonctionnalités des logiciels Lightroom et Photoshop, et rappelle les techniques spécifiques que tout photographe se doit de maîtriser pour obtenir des tirages de qualité : gestion des couleurs, épreuvage sur écran, rééchantillonnage, accentuation, traitement du bruit, conversion CMJN. 

  • Livre broché 29,00€

La gestion des couleurs pour les photographes de Jean DELMAS :

Ce guide a été entièrement remanié et largement augmenté à l’occasion de sa deuxième édition. Mis à jour avec les dernières versions des logiciels et autres produits (Photoshop CS3, Lightroom 1.1, Eye-One Match, ProfileMaker…), il tient compte des récentes évolutions technologiques et économiques en matière de photographie numérique et de calibrage d’appareils (notamment d’APN et d’imprimantes). En proposant des procédures adaptées à la problématique particulière de « l’image photo », il démystifie la gestion des couleurs, de l’appareil de prise de vue aux moniteurs, scanners et imprimantes, en passant par Photoshop et la publication des photos sur le Web.

  • Livre broché 64€19.

22 mars 2024




Plan de Mayet

Vous voulez en savoir plus sur la Fondation Terre Solidaire scanner ce QR code : 


19 mars 2024 

Bonjour,

Un grand merci à tous les adhérents et à leurs proches qui ont apporté leur contribution à la préparation et au déroulement du jugement dans une excellente ambiance.

A ces remerciements à toutes et tous je me permets de greffer une mention particulière pour Nadine et Claude, Daniel, Fatiha et Iris qui ont eu la patience et l’énergie de nous sauver de la grande pagaille apparue dans la constitution des « tas » soumis aux juges. Cette situation nous menaçait de ne pouvoir aller au terme du jugement dans le temps imparti… 

L’ampleur du problème rencontré exclut une faute d’inattention des membres du club qui ont préparé ces « tas » jeudi après-midi. Le signataire des présentes lignes vous prie de bien vouloir pardonner sa nervosité suscitée par cette situation dimanche en fin de matinée à l’heure où il était impératif que les juges puissent établir les deux palmarès.

Nous avons une sérieuse hypothèse sur la source du problème rencontré, elle est en cours de vérification. Toujours est-il que l’incident ne fait que nous conforter dans la nécessité de passer d’un traitement artisanal de ce concours qui n’a évolué qu’à la marge depuis de très longues années à un traitement numérisé. L’un de nos juges nous a ouvert une piste très sérieuse que le CA va étudier sans tarder.

Voilà le jugement est derrière nous et nous nous attaquons maintenant à sa raison d’être : le salon de la photo.

Celui-ci contribue largement à la renommée du club, à la venue de nouveaux adhérents ainsi qu’aux moyens financiers dont nous disposons et sans lesquels nos investissements de ces dernières années n’auraient guère été possibles.

Compte tenu des normes édictées par la FIAP (pas plus de 25% de photos « acceptées ») et de la forte progression des réceptions, nous comptons 160 acceptations en couleur et 129 en monochrome. 

Notons que nos deux jurys ont noté fort différemment. En monochrome nous avons réunis un trio très expérimenté. Nous disposons de 129 acceptations entre la note 58 et la note 44. Le jury couleur était moins rodé, mais peut être la production est-elle d’une qualité inférieure, nous disposons de 160 acceptations entre la note 57 et la note 37.

Nous pourrons donc accrocher dans la salle des fêtes 289 photos issues du concours auxquelles s’ajouteront quelques photos des juges et environs 35 photos de membres du club.

Pour ce qui concerne le club, le CA propose de renouveler l’accrochage de grands formats au lavoir de l’Arche. La concrétisation de ce projet dépendra des fonds dont nous disposerons dans les prochaines semaines puisque  que, comme pour l’expo issue du partenariat avec le CCFD-Terre Solidaire, nous serons tributaires de la générosité (ou pas) des entreprises mécènes sollicitées. La campagne est en cours.

Chaque membre du club est sans attendre invité à proposer 2 photos 30 x 40 à l’accrochage en salle des fêtes et une photo susceptible de supporter un tirage 60 x 80 en vue d’un éventuel accrochage au lavoir.

L’expo salle des fêtes se tiendra du samedi 18 mai au dimanche 26 mai. Notre organisation habituelle serait de monter les supports le vendredi 10 mai et de faire les mises sous cadre et les accrochages le samedi 11 mais ce qui laisse une semaine pour

parfaire les choses. Mais cette année 2024 est compliquée. Tous les établissements scolaires seront clos du mercredi 8 mai ( le jeudi 9 est l’ascension) au lundi 13. Soit nous serons cependant disponibles en nombre suffisant pour opérer « comme d’habitude » soit nous voyons à attaquer le montage le lundi 13 mai en, prenant certaines disposition pour fignoler les choses dans un temps plus bref. Nous solliciterons très prochainement vos avis.

Bien à vous

Marc



Une photo des juges, qui étaient alors en débat autour des sélections pour décerner les récompenses, eut été plus significative de l’évènement. C’était l’occasion de les citer et de leur témoigner nos remerciements en associant la représentante du CCFD.

Marc

Jean


20 mars 2024

Les prochaines semaines constitueront un temps particulier puisque qu’à nos activités habituelles s’ajoutent la préparation et la tenu du jugement de notre concours international.

Le bon déroulement de celui-ci reposera comme chaque année sur l’engagement personnel du plus grand nombre possible de membres du club auxquels peuvent se joindre conjoints, grands enfants et amis.

1 – Ateliers : mercredi 21 février, 20h30, et samedi 24 février, 14h30; mercredi 6 mars, 20h30, et samedi 9 mars, 14h30; mercredi 20 mars, 20h30, et samedi 23 mars, 14h30.

2 – Dépôt de photos pour concours papiers couleur, monochrome, nature UR 06 : 21 et 24 février + mercredi 28 février après-midi

3 – Jugement 22e concours international Mayet :

Ouverture des colis et prépa des photos :

  • Mercredi 21 et 28 février,
  • Mercredi 6 et 13 mars, à partir de 14h30.
  • Présence nécessaire de 4 personne.

 – Jugement, à la salle des fêtes : 

  – Vendredi 15 mars 15h00 – 17h00, transport photos, ordis, documents… Présence de 4 à 5 personnes

  Samedi 16 mars 9h30 -> 11h30 installation salle – Présence de 4 à 5 personnes

Samedi 16 mars, 14h30 -> 18h30 assistance aux juges et enregistrement des notes / Dimanche 9h30 -> 13h00 suite assistance et enregistrement, orga palmarès /  dimanche 17 Mars 15h00 -> 17h30 rangement, report photos et matériel au club.                                        Présence de 18 personnes


   LES REPAS : Comme il est de tradition bien installée, 2 repas se tiendront à la salle des fêtes avec les juges et auxquels sont conviés les adhérents du club, conjoint et amis.

            Dîner du samedi 16 mars à partir de 20h00.

Réservation obligatoire, participation 25 €/pers : Entrées apéritives / soupe à l’oignon gratinée / magret de canard aux épices et à l’orange + patates douces rôties / salade et fromages / crêpe, « comme en Bretagne » et glace caramel beurre salé /Crémant de Loire – Corbières rouge / café, thé, infusions. Cuisine maison

           Déjeuner du dimanche 17 mars vers 13h00.

Offert à tous les membres du club et amis ayant contribué à l’orga du weekend.

Réservation obligatoire. Menu à préciser.

Cordialement

Marc


12 février 2024

THEME : Concours régionaux papier 2024

OBJET : Votre participation 

Bonjour à TOUS,

Si toutefois vous n’aviez pas déjà déposé vos photos encadrées sur passe-partout (30×40) au Photo Club, pour un envoi groupé, je récupèrerai la totalité le mercredi 28 février pour une expédition au plus tard le samedi 2 mars. Il faut au préalable avoir inscrit vos photos sur le site de la FPF, imprimé des étiquettes au bon format sans distorsion sur le code barre, collées en haut et à gauche au dos du passe-partout. La lecture du code au scanner est très sensible.

Vous pouvez concourir dans les 3 disciplines Papier, avec 4 photos par catégorie :

– Monochrome 

– Couleur

Nature

Le classement auteur se fait sur vos 3 meilleures images.

En fonction du quota alloué à notre UR, les meilleures photos classées iront en National 2 pour un classement CLUB et une nouvelle notation, puisque un autre jury…..

Cette année le jury de notation en Régional, composé de 3 personnes (UR22) , sera le même en monochrome et couleur. Par contre en Nature il sera vraisemblablement différent. Je me rendrai à Pornichet le 09 mars matin ; départ 07h00. Si quelqu’un veut m’accompagner, c’est tout à fait possible.

Bonne préparation.

JEAN


12 février 2024

THEME : Concours régionaux papier 2024

OBJET : Votre participation 

Bonjour à TOUS,

Si toutefois vous n’aviez pas déjà déposé vos photos encadrées sur passe-partout (30×40) au Photo Club, pour un envoi groupé, je récupèrerai la totalité le mercredi 28 février pour une expédition au plus tard le samedi 2 mars. Il faut au préalable avoir inscrit vos photos sur le site de la FPF, imprimé des étiquettes au bon format sans distorsion sur le code barre, collées en haut et à gauche au dos du passe-partout. La lecture du code au scanner est très sensible.

Vous pouvez concourir dans les 3 disciplines Papier, avec 4 photos par catégorie :

– Monochrome 

– Couleur

– Nature

Le classement auteur se fait sur vos 3 meilleures images.

En fonction du quota alloué à notre UR, les meilleures photos classées iront en National 2 pour un classement CLUB et une nouvelle notation, puisque un autre jury…..

Cette année le jury de notation en Régional, composé de 3 personnes (UR22) , sera le même en monochrome et couleur. Par contre en Nature il sera vraisemblablement différent. Je me rendrai à Pornichet le 09 mars matin ; départ 07h00. Si quelqu’un veut m’accompagner, c’est tout à fait possible.

Bonne préparation.

JEAN


11 janvier 2024

Bonjour à toutes et tous,

Plutôt que de décider des choses arbitrairement, le CA propose que chaque adhérent fasse part dans les toutes prochaines semaines de deux ou trois souhaits de perfectionnement qu’il s’agisse de technique photographique ( photo animalière, photo de rue, portrait, flash, paysage, monument, macrophotographie…) ou de poste-traitement ( photoshop, lightroom, DXO…). Sur la base de ces demandes, il sera proposé de consacrer un temps de nos réunions régulières à l’un ou l’autre sujet proposé, un rendez-vous thématique particulier ou une sortie.  

Bien évidemment la programmation tiendra compte de la saison, des compétences mobilisables, de l’importance du groupe susceptible d’être intéressé.

Merci de faire part de vos attentes dans les meilleurs délais afin de pouvoir se donner le temps d’organiser les choses.

Bien cordialement

Marc


Bonjour à TOUS,

Le début d’année est toujours le moment où se préparent activement les différentes compétitions organisées par la Fédération Photographique de France (FPF). Concours papier et concours Images Projetées (IP).

Cela commence pour notre club de MAYET par le National 1 Nature images projetées (digital). Nous devons fournir 20 photos. Viennent ensuite les régionaux papier (monochrome, couleur et nature), puis les régionaux IP (images projetées) en monochrome et couleur. Voici les dates à retenir :

IP Nature N1 - Inscription par J.V sur le site FPF 
- Avant 15/02 - Jugement 20/02

Régional Papier  mono+coul+nature - Inscription individuelle 
- Envoi collectif  le 26/02 - Jugement 09/03

Regional IP (digital) mono+Coul - Inscription individuelle
 - Avant 10/03 - Jugement  24/03 

Pour participer il faut avant toute chose que vous soyez inscrit sur le site FPF avec votre adresse e-mail et le mot de passe de votre choix. Ensuite, pour le Régional il suffit d’inscrire vos photos sous forme de vignette (1920 x 1920 pixels et < 3 Mo) sur le site et d’effectuer les tirages de la meilleure qualité possible.

Pour les épreuves papier seulement il faut ensuite éditer les étiquettes correspondantes qui seront apposées en haut et à gauche à l’AR du passe-partout.

Attention à ce que le code barre soit le plus lisible possible (bon papier support – et bonne encre d’impression) pour éviter les difficultés de lecture lors du jugement.

Ceux qui ne sont pas encore inscrits ont reçu un message de relance pour le faire assez rapidement maintenant s’ils veulent participer, cela va de soi.

Comme c’est le N1 Nature IP le plus proche, merci de nous transmettre au plus vite vos meilleures images Nature (selon les critères FPF) pour que nous procédions au niveau du club à l’envoi de notre sélection.

Merci à TOUS et à bientôt.

JEAN (correspondant FPF pour le club).


La nouvelle année est propice à la création de jolies cartes de vœux par les membres du club, continuons la tradition.

Voici mes vœux, une nouvelle année prospère pour nos échanges, avec de nouveaux projets photographiques, et l’énergie pour les réaliser. 

Bonne année à tous et bonne Santé.

Merci à toutes et à tous pour vos bons vœux à venir.

Photographiquement vôtre,

Nadine📸

Bonsoir à TOUS,

Merci de vos bons vœux. Que cette nouvelle année puisse vous apporter santé, bonheur et réussite dans vos multiples activités, surtout photographiques. 

Pour cette carte 2024, je vous ai choisi une image d’une copiste du Louvre. Parce qu’elle peint une trop grande fresque sur sa si petite toile, elle est obligée de « recadrer » et de ne représenter qu’une partie du sujet, comme le font certains photographes. J’aime beaucoup le chaos du vêtement et celui de sa peinture. 

A bientôt à MAYET.

Amicalement.

JEAN

Michel Ambrois

A mon tour de vous souhaiter tous mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année.
Au plaisir de vous retrouver.

Christelle

Jean-Claude LETAILLEUR

Bernard Bonnet

Bonjour,
Nous vous souhaitons une très belle et heureuse année 2024 ainsi que belles réalisations photographique.
Bien à vous.

Fatiha et Daniel

Meilleurs vœux à toutes et à tous pour cette nouvelle année.

Bonheur, santé, réussite de vos projets…

A bientôt

Francis


31 décembre 2023

Bonjour à toutes et tous,

Joyeuses fêtes et bonne année

Rappel des rendez-vous au club – Janvier 2024

  • Mercredi 10 janvier 20h30
  • Samedi 13 janvier 14h30
  • Mercredi 24 janvier 20h30
  •  Samedi 27 janvier 14h30

Marc

31 décembre 2023

Bonjour à TOUS,

J’aimerais diffuser cette information au plus grand nombre de nos adhérents. Votre avis en retour sera pris en compte et pourrait relancer l’activité photographique de notre Club.

La vocation d’un club Photo est bien sûr, à travers ses adhérents, de réunir des passionnés de l’image quels qu’ils soient. Les ateliers du mercredi et du samedi répondent bien à cet objectif. Cependant cette année, nous avons perdu quelques membres faute de répondre à la deuxième raison d’exister d’un photo club : l’activité sur le terrain, en intérieur ou en extérieur et la transmission des Savoirs. Cette transmission des « plus-sachant » vers ceux qui peinent à maîtriser les techniques de plus en plus complexes, est indispensable. C’est la meilleure façon de fidéliser le groupe des adhérents et de leur permettre techniquement de satisfaire leur créativité. Nous avons déjà dans le passé réalisé de telles actions, isolées ou en groupe, et nous voudrions les relancer avec votre participation. Il y a une forte attente pour certains de progresser dans un grand nombre de domaines : cadrage, lumières, compositions, etc.

Le Photo-Vidéo-Club de MAYET organise chaque année un salon international de photographie. Il nécessite une forte organisation et consomme beaucoup d’énergie. Il permet aussi aux membres du club de montrer leurs œuvres. Au-delà de cette manifestation, le besoin de progresser dans le plaisir de photographier doit pouvoir s’exprimer.

L’intention de proposer régulièrement et à fréquence élevée des sujets ou des démarches photographiques individuelles n’ont pas produit de résultats probants, sans doute trop contraignants. Plus simplement il s’agirait d’organiser 1 fois par trimestre une activité de groupe sur le terrain. Elle réunirait un maximum de membres intéressés, autour d’un thème, appuyé sur matériel donné. Comment s’adapter au mieux aux circonstances présentes et réussir ses clichés avec son propre matériel ? Tel est le défi que nous pourrions relever facilement ensemble.

Pour un premier essai, voici ce que je vous propose. Après la constitution d’un groupe, nous pourrions nous rendre dans un endroit à déterminer – évènement médiatique ou pas, car plus calme – muni d’un seule focale dite normale (pas d’effet d’optique), pour tester le modèle : faire et réussir des photos et transmettre les savoirs. C’est en général ce qui est pratiqué dans les bonnes écoles de photographie.

La mise au point de ce programme pourrait être envisagé dès la période d’après fêtes, si vous adhérez à cette proposition.

Je souhaite à Tous de très bonnes fêtes de fin d’année.

JEAN

Les Focales correspondant à la vision humaine dites « normales » ou standard sont :
Format 24 x 36 (Canon 5D, Nikon D5 Z6, Sony A7) 50 mm
Format APS -C 16 x 24 (Fuji XT, Nikon D500, Canon EOS) 35 mm
Format APS-C 15 x 23 (Canon) 30 mm
Format 4/3 13 x 17 (Olympus, Lumix ) 25 mm